30 juillet 2011

Scoubidous

La mode était aux scoubidous, ces torsades de fils en plastique souple et brillant. C’était une manie, une folie, un raz-de-marée qui envahissait la cour de récréation, supplantait les marelles et la corde à sauter. Nos poches étaient remplies de fils à scoubidou. Nous les échangions entre nous, nous tressions sans relâche des scoubidous à deux fils, à quatre fils, à six fils, nous mélangions les couleurs, nous faisions des concours du plus long, du plus régulier, du plus original, du mieux terminé. Nous les accrochions à nos... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 14:09 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

28 juillet 2011

A la Délo !

A l’école, je passais une grande partie de mon temps à attendre la récréation ! La cour était plantée de marronniers, assez vaste pour qu’on pût y jouer à toutes sortes de jeux. La marelle et la corde à sauter y étaient grandes favorites. Certaines d’entre nous jouaient aux osselets, mais ce ne fut jamais mon cas, je ne sais pas pourquoi. La balle était probablement interdite mais nous nous livrions parfois en douce à quelque partie jouée contre le mur, à renfort de « p’tit rouleau », « grand rouleau »,... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 11:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
26 juillet 2011

Histoire, Géographie

 En fermant les yeux, je pourrais presque revoir les illustrations de mon livre d’Histoire : les gaulois moustachus et blonds, Jules César armé et casqué, Saint-Louis rendant la justice sous son chêne, Louis XI avec son long nez, campé devant les fillettes où il faisait enfermer ses ennemis, Jeanne d’Arc sur son cheval, Louis XIV et Versailles, la Révolution, Napoléon et son tricorne… Peut-être apprenions-nous peu de choses, peut-être les rabâchions-nous d’année en année, mais au moins avions-nous une nette notion du temps,... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 10:04 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 juillet 2011

Madame Anzac

De toutes mes institutrices, Madame Anzac est la seule que j’aie aimé, car elle fut également la seule à m’apprécier pour ce que j’étais : une élève vive, un peu brouillon, souvent bavarde, mais toujours désireuse de bien faire. J’eus vraiment plaisir à travailler sous son autorité  bienveillante.  Il me semble que j’ai acquis dans cette classe un véritable amour pour la langue française. A cette époque, ou peut-être déjà l’année d’avant, nous avions abandonné le livre de lecture unique pour  deux livres... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 16:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 juillet 2011

L’école de Jules Ferry

Après les belles vacances au Lavandou, je retournai à l’école, cette fois en huitième chez Madame Anzac. Cette classe était dans la partie ancienne de l’école, dont les installations et le mobilier étaient typiques de l’époque de Jules Ferry. La salle de classe était vaste, avec un parquet en bois, de hauts plafonds et toute une rangée de grandes fenêtres sur le côté gauche, de façon à nous faire bénéficier de la meilleure lumière. Nous étions assises deux par deux à des pupitres en bois solidaires d’un banc à deux places. Le plan de... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 16:02 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 juillet 2011

Le Lavandou

Chemin faisant l’été était venu. Une fois encore je dus passer tout un interminable mois dans l’inévitable colonie, qui se tenait de nouveau au château de Chitry. J’étais désormais un peu plus grande, franchement moins malheureuse, mais ce fut long tout de même. Du mois d’août, je garde par contre de merveilleux souvenirs. Cette année-là nous allâmes passer deux ou trois semaines dans un village de vacances au Lavandou, sur la Méditerranée. J’y nouais amitié avec des fillettes de mon âge, en compagnie desquelles je paradais dans une... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 11:07 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 juillet 2011

Cerisier

Il y avait dans notre jardin un cerisier qui se couvrait en juin de petits fruits très rouges, sucrés à la périphérie et acides près du noyau. Certains disaient que c’était des merises, je n’ai jamais bien su si c’était vrai, et même si les merises existaient. Tel qu’il était, ce cerisier était un arbre fabuleux. A bonne hauteur, sa large fourche confortable offrait un refuge parfait. Il suffisait d’un escabeau pour l’atteindre sans trop de peine. Une fois là-haut, on se sentait oiseau, pirate, reine ou robinson. Un peu séparé du... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 12:58 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
12 juillet 2011

Jette-partout

Pour mes huit ans j’eus une poupée peu ordinaire, une très grande poupée de chiffon, avec de bonnes joues rouges et des nattes couleur ficelle. Son nom était Jette-partout : pas un nom que je lui avais donné, non, mais bel et bien son nom officiel, comme en attestait un bracelet passé à son poignet lorsqu’elle me fut offerte. D’emblée Jette-partout me ravit. Moi qui n’aimais pas tellement les poupées, hormis pour leur prendre la température et leur faire de méchantes piqûres avec les instruments tirés de ma trousse d’infirmière,... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 09:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juillet 2011

Infermière

Notre jardin était surtout livré à lui-même. Maman tentait bien de cultiver quelques tulipes et des myosotis sous les fenêtres du jardin de devant, mais je les piétinais sans arrêt, car mon habitude favorite consistait à entrer et sortir de la maison par les fenêtres plutôt que par la porte. Ah comme j’aimais sortir par ces fenêtres, faire au passage une galipette sur la barre d’appui et atterrir en plein milieu des fleurs ! Dans le jardin de derrière, c’était plus ou moins la jungle, à l’exception, toutefois, d’un parterre rond... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 23:13 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
08 juillet 2011

Baptêmes

Nos jeux étaient souvent inspirés de la religion et des fêtes familiales : baptêmes, mariages, messe, communion. Le jeu de la messe était un peu court, mais avait un vague goût de sacrilège qui nous fascinait. Philippe ou Kiki faisait le prêtre et cherchait dans le jardin quelque fraise comestible qu’il pourrait nous mettre sur la langue en guise d’hostie. Fichu noué sur la tête, les communiantes joignaient les mains, fermaient les yeux et avalaient le petit fruit en murmurant Amen. C’était vite fini, alors nous profitions de la... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 12:16 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,