Grand-Maman était une fée ! De ses doigts habiles surgissaient mille dessins, des robes et des costumes, des surprises de Noël, des oeufs de Pâques fantaisistes et des couronnes fabuleuses. A une époque où cela ne se faisait pas elle préparait et décorait des cartons d'invitation pour mes fêtes d'anniversaire, suscitant l'admiration et l'incrédulité de mes petites compagnes. Ce fut elle, encore, qui me confectionna un extraordinaire déguisement de "reine des mers", dans lequel je me sentais somptueuse et mystérieuse, enfouie dans les profondeurs marines d'une grotte imaginaire.

Grand-Maman était conteuse, aussi. Les histoires qu'elle me racontait, elle les inventait au fur et à mesure, enchantant mes soirées et mes rêves. Blottie au creux de mon lit, les pieds emmitouflés dans une paire de chaussons roses qu'elle m'avait tricotés, fermant les paupières pour mieux savourer l'instant, je fourrais ma petite main dans la sienne et soupirais de bonheur à l'énoncé des mots magiques  et de leur suite : il était une fois...

Grand-Maman était souriante et gaie, toujours de bonne humeur, mais elle savait se fâcher, parfois, quand mes amis et moi avions dépassé les bornes. Pas besoin d'élever la voix très haut, de quelques mots elle nous remettait dans le droit chemin et nous nous sentions penauds !

Est-il bien vrai qu'aujourd'hui c'est moi, la grand-maman ?