15 mai 2011

Les Avenel

J’étais fille unique, mais rarement seule. A notre droite habitaient Philippe, Catherine et Brigitte Avenel, très proches de moi par l’âge. Grâce à un trou dans la haie entre nos deux jardins, nous étions toujours « fourrés ensemble », ainsi que le disaient mes parents. Usca, une grande chienne-loup, nous suivait dans tous nos déplacements, langue pendante et sourire jusqu’aux oreilles. Le jardin des Avenel était très sage, avec des allées en ciment bordées de buis et une pelouse bien rase : tout le contraire de chez... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 16:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mai 2011

Maître Cornille

J’avais une maman qui m’achetait beaucoup de livres. Or les livres, en ce temps-là, même destinés au très jeune âge, pouvaient être des livres de grands auteurs, écrits dans une langue savoureuse, éveillant au fond de l’enfant captivé d’indélébiles images. L’un de ces livres, je ne sais pas si je l’aimais ou non, car il me rendait triste. Il parlait d’un moulin qui n’avait plus de grain à moudre et d’un meunier qui ne pouvait envisager de vivre autrement qu’en faisant tourner les ailes de son joli moulin. Oh, comme je le comprenais... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 13:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 mai 2011

O-M-O, Omo !

Maman m’avait appris les lettres de l’alphabet très tôt, juste en jouant. Je connaissais bien sûr le M de Maman, le M de mon prénom et le O qui venait en second, et certainement le a, le i et toutes les autres lettres aussi. Un jour, nous étions en métro à Paris. Je me souviens encore que c’était sur la ligne aérienne Nation-Etoile. J’étais debout et regardais les affiches de la station pendant l’arrêt de la rame. Soudain, un paquet de lessive et trois lettres énormes frappèrent mes yeux : O-M-O.  Je fixais alternativement... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 13:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 mai 2011

Glacière

J’ai vécu dans des temps si anciens qu’il n’y avait pas de réfrigérateur à la maison ! Nous avions à la place une glacière. C’était une grande cuve métallique jaune citron, fermée par un couvercle sur lequel je m’asseyais volontiers tandis que Maman préparait le repas. Chaque matin on nous livrait de la glace, qu’on déposait précieusement au fond de la cuve. On disposait par-dessus un plateau, qu’on chargeait de beurre, de bouteilles et de denrées périssables. Au fur et à mesure que la journée s’avançait, la glace perdait de sa... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 11:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 mai 2011

Philippe ou Roméo ?

Cet épisode m’a souvent été conté par ma famille, si bien que je ne sais plus si je m’en souviens ou si je le réinvente.  Philippe était donc l’aîné des enfants du jardin de droite. Il avait sans doute cinq ans et moi trois. Deux sœurs ne lui suffisaient pas, il semble qu’il était tombé amoureux de moi. On m’appelait alors Niquette et il paraît que j’étais penchée à la fenêtre : -          Niqueeeeette ! Déclamait Philippe, solidement planté dans le jardin. ... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 11:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 mai 2011

Jardin

Mon père avait pour idée qu’un enfant ne s’élève bien que dans un jardin. Quelle merveilleuse idée ! Aussi, vers mes deux ans, nous emménageâmes dans un pavillon avec jardin, dans la banlieue sud de Paris, à Antony. Mon père avait raison, dans ce jardin je m’épanouis comme une fleur, enchantée de jour en jour, goûtant à l’infini des plaisirs mêlés de parfums d’herbe et de reine-claude. Ce jardin était mon royaume. Il occupait une position stratégique entre deux autres jardins : à droite jouaient Philippe, Catherine et... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 11:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mai 2011

Robe à fruits confits

L’été venu, les guêtres furent remisées aux oubliettes et j’eus droit à de gracieuses robettes cousues maison. L’une était en léger tissu cloqué, jaune d’or avec un grand col carré galonné de noir. Elle était fraîche à porter, délicieuse sur la peau et sa couleur m’ensoleille encore. L’autre robe, ma préférée, je l’avais baptisée ma « robe à fruits confits ». Elle était blanche, imprimée de petits rectangles verts, rouges, jaunes et orange, que j’assimilais à de savoureuses friandises. Cette robe comportait une... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 17:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mai 2011

Guêtres

L’un de mes souvenirs les plus lointains concerne les guêtres, ce vêtement honni dont on m’affublait dans ma petite enfance. Ce devait être vraiment la toute petite enfance, car il me semble qu’après trois ans, lorsque je n’étais pas en robe, j’avais des salopettes ou portais des pantalons. Mais à deux ans, deux ans et demi, s’il faisait froid j’étais bonne pour les guêtres. Ce vêtement épais et laid ne se portait pas à la maison : on en couvrait, exclusivement à l’heure de la promenade, les jambes enfantines sur toute leur... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 17:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mai 2011

Enfance

Il y eut la petite enfance, dans ces années qui étaient encore de lointaine après-guerre et qui semblaient plonger leurs racines dans un temps archaïque. Il y eut des guêtres et des snow-boots,  le jardin d’enfant, la découverte de l’ennui profond, celle de la méchanceté, mais il y eut aussi des corbeilles de pétales de roses, le temps d’une procession. Il y eut le temps des six, sept ans, alors que le monde s’ouvrait à une ère nouvelle, gaiement colorée par les affiches d’Hervé Morvan qui s’étalaient dans le métro. Il y eut le... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 17:44 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,