22 septembre 2011

Yoghourts et petits suisses

Lorsque j'étais petite, on m'obligeait à manger des laitages car, passés mes biberons, je délaissai définitivement le lait (à moins qu'on y ajoute du chocolat, mais j'avais bien une dizaine d'années lorsque le Nesquick fit son apparition chez nous !). La gamme des laitages en question était alors des plus restreintes. Pour les yoghourts, il y  avait les "nature" ou les parfumés, vaguement colorés avec un goût bien chimique et pas plus de cinq parfums possibles, et encore ! Je me souviens de fraise, vanille et banane (mon... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 12:28 - Commentaires [15] - Permalien [#]

21 septembre 2011

La Vache-qui-rit et le vertige de l'infini

Comme beaucoup d'enfants j'étais une grande familière de la Vache qui rit. On m'en proposait d'autant plus souvent que je n'aimais aucun fromage, sauf le gruyère. Les boîtes de Vache qui rit étaient alors déjà à peu près les mêmes que maintenant, rondes, avec une vache rouge hilare, au museau épaté, qui portait deux boîtes de Vache qui rit en pendants d'oreilles. Sur chaque pendant d'oreille, on distinguait, il me semble plus nettement qu'aujourd'hui, une vache rouge hilare qui portait elle-aussi en pendants d'oreilles... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 20:52 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
16 septembre 2011

Cadeaux Bonux

La publicité, ce n'était pas seulement les affiches qui coloraient les murs des villes et du métro. C'était aussi le plaisir des cadeaux publicitaires. Il y eut les soldats et figurines du café Legal. En plastique, couleur bronze, ils n'étaient pas très attrayants, mais j'étais friande de petits jouets et n'aurais pas songé à faire la fine bouche. Puis vint Bonux, la lessive aux mille cadeaux (ou seulement cinq cent ?). Ah les cadeaux Bonux ! Ceux-là étaient multicolores et amusants, même si je ne garde le... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 20:09 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
12 septembre 2011

Publicité

On disait publicité, on n’avait pas encore raccourci le mot à une seule syllabe. La publicité était alors très jeune, succédant de toutes ses couleurs éclatantes aux réclames désuètes mettant en scène un monde en voie de disparition.  A la place de familles bien sages réunies autour de la soupière fumante, on voyait apparaître des Monsieur Pschitt aux têtes carrées sur fond de bleu intense. Un loup narquois croquait le chocolat Lanvin offert par la main du Petit Chaperon. Monsavon mettait en scène une brochette d’enfants rose... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 22:16 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
07 septembre 2011

La maison des petits bonheurs

J'avais huit ou neuf ans lorsque je lus un livre intitulé "La maison des petits bonheurs". Il relatait la vie d'une famille parisienne, pas très à l'aise financièrement, dont la maman connaissait quelques problèmes de santé. Aline, la jeune narratrice, avait une soeur ainée - Estelle - et un petit frère. La vie dans cette famille allait son petit bonhomme de chemin, avec des rires, de l'amour, des rivalités entre soeurs, de l'entraide entre voisins, des soucis d'argent, des maladies, et parfois de véritables éclats de... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 22:56 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 août 2011

Lisette

Chaque mardi, maman m’achetait le journal Lisette, qu’elle avait lu elle-même dans son enfance. J’attendais sa parution avec impatience car il y avait toujours quelque palpitante intrigue à suivre. Dès que je l’avais en main, je m’y plongeais et je le dévorais de la première à la dernière ligne. Je lisais tout, les bandes dessinées, les nouvelles, les conseils pratiques, le courrier des lectrices, les recettes de gâteaux… Je me souviens en particulier d’une bande dessinée qui se passait au Mexique, où des fillettes entraient de plain... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 22:14 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

03 août 2011

Catéchisme

En huitième commençait le vrai catéchisme. Cela ne se passait pas à l’église, mais dans une salle claire et carrée, dans le haut d’Antony. Nous y allions à pied, Mireille et moi, en prenant un raccourci à travers une ruelle pavée, un peu mystérieuse, qui ne ressemblait à aucune autre rue de notre bourgade. Le chemin était déjà un plaisir, avec une halte rituelle au milieu de la rue, dans un petit magasin qui vendait des fils à scoubidou, des roudoudous et des petits jésus en sucre blanc ou rose. On pénétrait dans cet antre sombre en... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 15:16 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
01 août 2011

Mireille

Mon enfance était entourée de petits voisins, d'amies de l’école ou du cours de danse. Mais je n’eus qu’une véritable confidente. Elle s’appelait Mireille et nous étions tout le temps ensemble. Elle passait me prendre au coin de la rue pour faire le chemin jusqu’à l’école. Lorsque nous avions quelques sous, nous nous donnions rendez-vous un peu en avance pour nous arrêter à la boulangerie et nous acheter une boite de Coco ou un rouleau de réglisse au goût délicieusement âcre et sucré. En classe, nous étions bien sûr assises... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 14:37 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
30 juillet 2011

Scoubidous

La mode était aux scoubidous, ces torsades de fils en plastique souple et brillant. C’était une manie, une folie, un raz-de-marée qui envahissait la cour de récréation, supplantait les marelles et la corde à sauter. Nos poches étaient remplies de fils à scoubidou. Nous les échangions entre nous, nous tressions sans relâche des scoubidous à deux fils, à quatre fils, à six fils, nous mélangions les couleurs, nous faisions des concours du plus long, du plus régulier, du plus original, du mieux terminé. Nous les accrochions à nos... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 14:09 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
28 juillet 2011

A la Délo !

A l’école, je passais une grande partie de mon temps à attendre la récréation ! La cour était plantée de marronniers, assez vaste pour qu’on pût y jouer à toutes sortes de jeux. La marelle et la corde à sauter y étaient grandes favorites. Certaines d’entre nous jouaient aux osselets, mais ce ne fut jamais mon cas, je ne sais pas pourquoi. La balle était probablement interdite mais nous nous livrions parfois en douce à quelque partie jouée contre le mur, à renfort de « p’tit rouleau », « grand rouleau »,... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 11:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :