14 juin 2011

Marché

Non loin de notre maison se tenait le marché, sur une vaste esplanade qui s’animait trois fois par semaine et somnolait le reste du temps. Rien ne me plaisait plus que d’accompagner Maman en ce lieu si vivant, si bruyant, où il y avait tant à voir, à humer, à toucher et toujours quelque chose de bon à glaner. J’étais fascinée avant tout par les pyramides de fruits odorants : montagnes de fraises, collines d’abricots, vallées de cerises, pêches énormes, raisins dorés, pommes vernissées, tentations toujours renouvelées. Il était... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 09:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 juin 2011

Michalon

Monsieur et Madame Michalon furent des personnages importants de mon enfance. Au coin de la rue Gabriel-Péri et de l’avenue du Général-Leclerc, ils tenaient une épicerie à l’ancienne, un peu sombre, tapissée de hautes boiseries. Petit et sec, Monsieur Michalon était vêtu d’une blouse de toile grise, d’un éternel béret et d’un crayon qu’il portait coincé derrière l’oreille. Au fur et à mesure qu’il servait un article à ses clients, Monsieur Michalon tirait son crayon de dessus l’oreille et l'utilisait pour écrire sur un... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 11:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 juin 2011

Contes de fée

Mon enfance a été nourrie de contes de fée. J’avais des livres extraordinaires qu’on me lisait chaque jour et que je dévorai bientôt seule. L’un était une édition des contes de Perrault dans la vieille bibliothèque Rouge et Or, celle dont la couverture était d’un rouge foncé orné de lettres dorées. Ce livre était illustré par Gustave Doré, avec des images en noir et blanc tracées d’une plume acérée. Elles fourmillaient de traits touffus et de détails effrayants, rendant plus sombres encore ces contes monstrueux, dans lesquels la... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 11:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
11 juin 2011

Dieu

Je connaissais le Petit Jésus de la crèche et la Vierge Marie à laquelle on me faisait adresser une prière chaque soir. J’étais allée à l’école des sœurs, mais curieusement il ne me semble pas qu’on y eût parlé de religion. J’étais même allée à la messe pendant mes vacances en colonie, mais je n’y avais rien compris. Aussi ne savais-je vraiment pas grand-chose de Dieu, ce jour où je fus conduite à une séance de pré-catéchisme pour les enfants de la paroisse. Cela se passait à Saint-Saturnin d’Antony, dans les profondeurs mystérieuses... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 12:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
10 juin 2011

Crèche

Noël, c’était aussi la crèche. La nôtre était une grotte de papier « rocher ». Ce papier brun tacheté, Maman l’achetait en magasin, mais bientôt elle me proposa de le réaliser moi-même. C’était une bonne occasion de barbouiller un morceau de papier d'emballage de vert, de brun et de rouge, sans oublier les indispensables flocons de neige ! On mettait cette grotte sous le sapin, on étalait au fond un peu de frisure de papier et j’y disposais soigneusement Marie, Joseph, le bœuf et l’âne. Le Petit... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 09:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juin 2011

Dame Tartine

Chaque année, en décembre, mes parents me conduisaient fidèlement à Paris voir les vitrines animées des grands-magasins. Avide de féérie, je plaquais mon nez tout contre la vitre comme pour mieux l’abolir et je restais là dans le froid, sans bouger, subjuguée. Je portais une « canadienne » rouge à capuche – on dirait aujourd’hui un blouson – et je me sentais l’âme d’un Petit Chaperon entrant de plain pied dans ce monde enchanté. J’étais gourmande aussi. Alors quel fut mon ravissement l’année où les grandes vitrines des... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 09:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 juin 2011

Une trépidante machine à laver !

Dans la maison d’Antony, nous avions une machine à laver, mais quelle drôle de machine ! Ronde, courte sur pattes, elle était assise comme un gros crapaud sur une planche, elle-même posée à l’extrémité de la baignoire. J’aimais beaucoup cette disposition, qui me ménageait une sorte de grotte sous la planche, lorsque je prenais mon bain. Je m’y blottissais avec délice, inventant mille et une histoires marines. Pour Maman, cette antique machine à laver tenait sans doute du cauchemar, car elle était des plus fantasques. Lors de... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 11:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 juin 2011

Frigidaire

Nous avions désormais une voiture, et bientôt nous eûmes un frigidaire ! Maman appréciait de pouvoir conserver facilement les aliments et mon père était délivré de la corvée de réceptionner chaque matin la glace et d’en remplir la fameuse glacière. Moi, je jubilais ! Un frigidaire, ça voulait dire des glaçons à domicile et même des glaces ! Maman s’était vite procuré une recette de glace aux fraises très simple à confectionner, à base de fraises écrasées et de lait concentré non sucré. La consistance n’en était... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 10:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 juin 2011

Charbon

Un autre temps fort de la vie dans les années cinquante, c’était le jour de livraison du charbon. Car nous avions à la cave une chaudière à charbon, que Papa devait réalimenter chaque matin dès potron-minet, en pestant fort. Les charbonniers nous impressionnaient, nous les enfants, car ils portaient d’énormes gants et avaient un visage barbouillé de noir dans lequel brillaient de grandes dents. Au jour dit, ils pénétraient dans le jardin et déversaient en vrac, par le soupirail, de grosses pelletées de charbon crissant qui allaient... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 10:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 juin 2011

Petits métiers de rue

La vie à Antony ressemblait alors par bien des côtés à celle d’un paisible village. On y allait chez la crémière et au marché, on y croisait des grand-mères cabas au bras et tout de noir vêtues. Certaines de ces grands-mères avaient au fond de leur jardin un clapier où elles élevaient des lapins. Sans doute les faisaient-elles cuire le dimanche en gibelotte, et en conservaient-elles les peaux en prévision de la venue du marchand de peaux de lapins. En fait de marchand, c’était plutôt un collecteur. Il passait peut-être une fois par... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 16:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :