25 mai 2011

Malheureuse

Je fus très malheureuse dans cette colonie. Mes parents me manquaient, je souffrais d’un manque d’intimité et de la privation de tout objet personnel. Encore avais-je été bien inspirée de laisser à la maison le « petit coussin » qui était le compagnon de mes nuits et de mes chagrins. Les fillettes qui avaient amené avec elles un ours, une poupée ou tout autre objet fétiche se l’étaient vu confisquer dès l’arrivée ! Le dimanche c’était pire encore. Nous devions nous rendre à la « buanderie » où on nous... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 10:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

24 mai 2011

Au rythme de la colonie

A la colonie, les journées s’écoulaient selon un rythme morne. Personne ne semblait avoir pensé qu’à six ans nous étions encore de petites enfants tristes d’être séparées de leurs parents. Je ne me souviens pas d’un jeu, pas d’une fête qui serait venu ensoleiller la succession monotone des jours. On veillait scrupuleusement à notre sommeil et à notre nourriture, on nous faisait consciencieusement avaler des kilomètres à pied, nous disposions d’une infirmerie et nous avions même une barrette de chocolat amer pour notre goûter. Mais un... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mai 2011

Château de Chitry

Je venais d’avoir six ans. Mon père décida qu’il était temps de m’aguerrir en m’envoyant en colonie de vacances. Après tant d’années, j’ai encore du mal à comprendre comment mes parents eurent le cœur de me lâcher en collectivité à un âge si tendre ! Imaginaient-ils que je pourrais être heureuse, loin de tout ce qui faisait ma vie, dans cet immense château où se côtoyaient plusieurs centaines de petites filles ? La colonie était celle des usines Roussel-Uclaf, où mon père était chercheur. Enfants de cadres ou d’ouvriers, nous... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 14:34 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :
22 mai 2011

2 CV

Pendant longtemps, Papa eut une Vespa. Il paraît que j’y ai pris place, serrée entre mes parents, mais je ne m’en souviens pas. Je devais avoir cinq ans lorsque Papa nous fit une immense surprise. Il n’en avait rien dit, mais il revint le soir au volant d’une 2 CV flambant neuve ! Finie la Vespa ! A nous les joies des longues promenades ! Il me semble qu’une ère nouvelle s’ouvrit avec cette première voiture, ère de dimanches vagabonds et de vacances enchantées. Désormais, c’est avec la voiture que nous allions... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 20:06 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 mai 2011

Varicelle

En ces temps-là nous n’avions pas de gastro-entérites, presque jamais de rhume, mais juste de bonnes vieilles maladies contagieuses. Presque toujours, ces maladies étaient une fête ! On n’était pas très, très malade, on jouissait de menus privilèges et, surtout, on n’allait pas à l’école. L’éviction était longue, car on ne plaisantait pas avec la contagion ! La fièvre tombée, s’étiraient alors de délicieuses journées. Maman me faisait des laits de poule et m’offrait des décalcomanies ou des « fleurs japonaises »,... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 19:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 mai 2011

Prisunic

Dans ma petite enfance les supermarchés n’existaient pas encore, mais on avait déjà des Prisunic. C’était alors les seuls magasins où l’on pouvait grouper toutes ses courses au même endroit, des légumes au dentifrice. Toujours à la recherche de ce qui pourrait alléger ses tâches quotidiennes, Maman appréciait la formule. Moi, j’étais avant tout fascinée par l’étal des bonbons en libre-service. A portée de petites mains, des casiers transparents étaient remplis à ras bord de bonbons rouges, blancs, noirs, dorés, ou encore enveloppés... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 12:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 mai 2011

Boulangerie

Si la crèmerie m’effrayait, j’aimais par-dessus tout la boulangerie. Nous fréquentions en réalité deux boulangeries différentes. L’une était un grand magasin rutilant de la rue Auguste Mounier, rue principale de l’ancien village d’Antony. A côté des baguettes bien dorées, étaient exposés les viennoiseries et les gâteaux qui faisaient les délices de mes quatre heures :  pains au lait rebondis, qu’on accompagnait d’une barrette de chocolat  très fin et fondant, brioches au chapeau rond,  tartelettes à la confiture,... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 21:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 mai 2011

Crémière

En ce temps-là, on allait tous les jours « faire les commissions », en passant successivement à la boucherie, chez le marchand de légumes, chez la crémière et chez la boulangère. A la crèmerie, on vendait des œufs, du lait, du beurre et du fromage, et aussi du lapin et des volailles. La crémière était chaussée de gros sabots doublés de peau de mouton, qui, pour une raison obscure, m’épouvantaient. Tout le temps de notre arrêt dans le magasin, je fixais les pieds de la dame et imaginais l’agneau de la fable égorgé par le... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 11:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mai 2011

Des Sœurs impitoyables

Nos institutrices étaient laïques, mais les sœurs surveillaient la cantine, l’étude du soir et les récréations. Etant externe, je rentrai déjeuner chez moi et n’assistais pas à l’étude, donc j’avais en pratique peu de contacts avec les sœurs. Heureusement, car elles me terrorisaient. Leur pas traînant, leur lugubre vêtement assorti d’une cornette rigide me faisaient peur. J’avais l’impression qu’elles dissimulaient sous leurs vastes manches de longs doigts crochus… Je devais établir une inconsciente relation entre sœurs et sorcières. ... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 09:51 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
19 mai 2011

Bonnet d’âne

Si la croix était le summum de la récompense, le bonnet d’âne désignait l’élève la plus ignare ou la plus effrontée. Il existait dans notre classe un tel bonnet de papier gris, mais il était surtout utilisé comme une menace. Lorsque nous avions bavardé ou commis une bêtise, nous étions punies par l’injonction d’aller « au coin », dos tourné à la classe pendant cinq minutes. Si l’incartade était de taille, la punition pouvait se doubler du port du bonnet d’âne : aller au coin avec le bonnet d’âne était considéré comme... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 10:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,