04 juillet 2011

Moulin à café

On a aujourd’hui du mal à imaginer qu’il fut un temps où on achetait son café quotidien en grains. De café moulu, il n’était pas encore question et de moulin à café électrique non plus. Qui voulait chaque jour boire du café s’armait donc de patience et d’un antique moulin à manivelle. Au début c’était très amusant et je me portais volontaire pour verser les grains dodus dans le réservoir du moulin. Ensuite, on s’asseyait fermement sur une chaise en bois ou un tabouret et on commençait à tourner la manivelle grinçante, tandis que le... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 09:07 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

03 juillet 2011

Balance à fléau

Mon « épicerie » comportait une minuscule balance à fléau pour jouer à la marchande. Mais j’en avais aussi une beaucoup plus grande, rouge, avec deux plateaux dorés de la taille d’une soucoupe à café et une série de vrais poids en laiton. Cette balance était aussi un jouet, mais d’une précision extrême et d’une taille suffisante pour qu’on pût y peser de vrais aliments. Maman avait donc pris le parti de s’en servir pour la cuisine et m’appelait chaque fois qu’il y avait quelque chose à peser. Ah comme j’aimais peser la... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 06:31 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
02 juillet 2011

Epicerie

L’un de mes jouets favoris, qui me procura des plaisirs inépuisables, fut une « épicerie ». C’était un objet qu’on ne trouve plus guère de nos jours, composé de casiers de bois garnis de toutes sortes de produits d’épicerie pour jouer à la marchande. Rien ne manquait : ni les hauts tiroirs qu’on pouvait remplir de riz, de sucre ou de café, ni la petite pelle qui servait à puiser les marchandises en vrac, ni la balance à fléau qui permettait de les peser avec des poids dorés. Sur les rayons supérieurs, j’alignais des... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 10:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
01 juillet 2011

Télévision

La télévision était encore rare, peu de familles l’avaient. Nous fûmes d’ailleurs très retardataires sur ce point, car il fallut attendre l’année de mon bac - pas moins - pour que cette lucarne magique pénètre enfin chez nous ! Mais revenons à mon enfance. J’étais tout de même privilégiée car mes petits voisins de gauche, les Thomas, avaient la télé et m’invitaient à la voir chez eux. Oh, cela n’avait lieu qu’une fois par semaine, car il n’y avait qu’une chaîne, en noir et blanc, et encore très peu d’émissions pour les enfants.... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 06:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
30 juin 2011

Oncle et tante d’Amérique

Mon oncle Robert et ma tante Ada, sœur de Maman, passèrent plusieurs années en Amérique, près de New-York. Chacune de mes fêtes était alors l’occasion de cadeaux inconnus sous nos contrées. Ils m’envoyèrent un jour une poupée qui s’appelait Fluffy et qui avait, contrairement aux poupées françaises d’alors, la particularité de pouvoir être shampouinée et coiffée à volonté. Je n’aimais pas tant que cela jouer à la poupée, mais je tirai un grand plaisir de toutes les tortures capillaires que j’infligeai à la rousse Fluffy ! Je... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 09:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 juin 2011

Tunique jaune

Comme j’étais un peu garçon manqué, et aussi parce qu’elle-même en avait rêvé dans son enfance, Maman voulut me faire donner des leçons de danse. Un jeudi, elle me traîna par la main jusqu’à Bourg-la-Reine, une banlieue proche où se tenait un cours de rythmique pour fillettes. Renfrognée d’avoir dû écourter mes jeux, j’étais de méchante humeur et  n’augurais rien de bon de cette balade. Je n’avais aucune envie de ces leçons de danse. Puis, je fus happée par les notes claires d’un piano. Nous débouchâmes sur une vaste salle... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 10:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 juin 2011

Cauchemar ou rêve initiatique

Vivant à Antony, en banlieue Sud, nous prenions pour aller à Paris le train de la « ligne de Sceaux », rebaptisé RER de nos jours. Pour rejoindre le métro parisien, nous changions à la station Denfert-Rochereau, qui était très sombre et inhospitalière à cette époque, et dont le nom m’évoquait évidemment l’enfer. Une nuit je rêvai que nous étions sur le quai de cette station et que, bousculée, je tombai sur les rails et fus écrasée par le métro qui arrivait. Pas de peur ni de douleur au moment de l’accident, mon âme se mit... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 05:59 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
27 juin 2011

Cauchemars

Avec chaque soir une si jolie histoire, j’aurais dû m’envoler au pays des rêves doux. Mais l’enfance est aussi un temps cruel, jonché de peurs ancestrales et d’angoisses profondes. Je faisais assez souvent des cauchemars, certains atroces, qui me laissaient consumée de terreur au fond de mon lit, n’osant même pas tendre un bras pour allumer la lampe de chevet. Je restais là longtemps, pétrifiée, figeant mon moindre souffle, immobile et les yeux désespérément clos, de peur de les ouvrir sur une horreur immonde.  Puis je... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 00:05 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
26 juin 2011

Histoires

Dans ma petite enfance, Maman me lisait des histoires : les Trois Petits Cochons, que je réclamais inlassablement, les Fables de La Fontaine, les contes de Perrault… mais très vite je sus lire et je le fis désormais seule. Pour ma grand-mère, qui habita quelque temps avec nous, peu importait que je sache déjà lire. Chaque soir lorsque j’étais couchée, elle montait me raconter une histoire. Et comble de merveille, c’était chaque soir une histoire qu’elle inventait ! Souvent, elle commençait « Il était une fois... »... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 10:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
25 juin 2011

Ecriture

Dessiner me plaisait bien davantage qu’écrire. Hélas nous passions beaucoup de temps à écrire et les choses se compliquaient car désormais nous n’utilisions plus crayon mais le porte-plume ! En fonction de la pression exercée sur la plume, on pouvait tracer des pleins et des déliés auxquels nous nous exercions chaque jour.  La main devait  faire faire à la plume d’incessants va et vient de l’encrier à la page immaculée du cahier. Or, il suffisait que cette plume ait puisé un peu trop d’encre violette pour qu’un... [Lire la suite]
Posté par ileana75 à 10:14 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,